Beckham au PSG: le regard marketing de Olivier Poignard (ESSCA 2011)

  • Partager cette page
  • f
  • t
  • i
  • g
  • v
  • p
  • m

Beckham au PSG: le regard marketing de Olivier Poignard (ESSCA 2011)

beckham conference de presseArticle publié sur le site du Nouvel Observateur par Olivier Poignard (ESSCA 2011, majeure Marketing des produits de la grande consommation). Actuellement chef de produit chez SONY, il est un véritable passionné de sport.

En engageant l’icône médiatico-sportive David Beckham, le PSG n’accueille pas qu’un footballeur rompu aux joutes du haut niveau. Il s’est attaché les services d’un ambassadeur de luxe dont l’image glamour va déteindre sur le club.

Explications avec notre contributeur Olivier Poignard

En deux jours, avec Beckham au PSG en football et Karabatic à Aix-en-Provence en handball, l’actualité sportive a fourni deux bons exemples qui confirment que sport professionnel et marketing sont aujourd’hui intimement liés, l’un se servant de l’autre pour, au final, développer l’économie des clubs pros.

Si ce lien étroit n’est pas une découverte et est travaillé depuis longtemps aux Etats-Unis, notamment au sein de la NBA, il n’en demeure pas moins de plus en plus prégnant en France depuis quelques mois. Les clubs professionnels se structurent, se dotent pour la plupart d’un département marketing qui joue un rôle prépondérant dans le déploiement de la stratégie et, in fine, dans le développement économique. La signature de Beckham au PSG met en avant un système qui devrait se développer de plus en plus dans les prochaines années.

Beckham est une marque à lui tout seul

En faisant venir Beckham à Paris pour cinq mois, les dirigeants qataris ont réalisé un coup de maître en terme de marketing et de communication. L’expression « coup marketing » est souvent galvaudée dans la presse et utilisée à tort pour commenter ce type de transfert.

Il s’agit en réalité d’une initiative beaucoup plus réfléchie, répondant à une véritable stratégie commerciale pour développer toute l’économie qui gravite autour des clubs professionnels : billetterie, loges VIP pour les entreprises, ventes de maillots et d’objets dérivés du club, mise en place de partenariats avec des entreprises…

2 En savoir plus

Source : Le Nouvel Observateur – Février 2013