Baromètre ESSCASCOPIE 2013

  • Partager cette page
  • f
  • t
  • i
  • g
  • v
  • p
  • m

Baromètre ESSCASCOPIE 2013

agence KN Thomas BaudryBaromètre ESSCASCOPIE 2013 : 93 % des diplômés ESSCA sont satisfaits de leur carrière.

L’ESSCA analyse chaque année le devenir de ses diplômés en mesurant leur évolution professionnelle, les différentes sources de satisfaction dans l’emploi ainsi que le rôle joué par leur école. Plus de 500 diplômés des promotions allant de 2001 à 2011 ont répondu à cette enquête.

 

ESSCASCOPIE 2013

L’analyse montre tout d’abord, que 93 % des diplômés ESSCA concernés par le baromètre ESSCASCOPIE 2013 sont actuellement en poste, dont la moitié au sein d’une entreprise de plus de 1000 salariés. Plus précisément, 39 % des répondants occupent des fonctions dans le domaine de la finance, 27 % dans le marketing et 21 % occupent des fonctions commerciales. 10 % travaillent dans le domaine du conseil et 3 % dans les ressources humaines.

A noter que 21 % des diplômés exercent à l’étranger, dont la moitié en dehors de l’Europe.

En matière de salaire, les diplômés déclarent percevoir en moyenne 36 000 euros annuels pour les deux premières années de carrière, puis 54 500 euros annuels à partir de cinq ans.

 

  • Exercer des responsabilités dans une bonne ambiance de travail : une attente prioritaire et satisfaite pour les diplômés de l’ESSCA.

ESSCASCOPIE met en lumière les sources de satisfaction des diplômés dans le cadre professionnel. Parmi les attentes les plus fortes, notons une ambiance de travail agréable (86% des diplômés satisfaits sur ce point) et le fait de se voir confier des responsabilités par sa direction (83 % de satisfaits).

Viennent ensuite le besoin de reconnaissance et de considération, satisfait pour 83 % des répondants et les perspectives d’évolution au sein de son entreprise, jugées satisfaisantes par plus des trois quarts des sondés.

Malgré la période de crise et d’incertitude actuelle, les diplômés ESSCA sont en large majorité (88 %) confiants dans leur avenir professionnel. Depuis qu’ils ont quitté l’ESSCA, ils sont également satisfaits de leur poste actuel et du salaire perçu. Globalement, 93 % sont ravis de leur début de carrière.

Ainsi, pour 87 % d’entres d’eux, la fonction occupée actuellement correspond parfaitement au type de poste qu’ils espéraient à ce stade de leur carrière. Plus de 8 diplômés sur dix affirment être épanouis et motivés dans leur travail.

Enfin, il est important de souligner qu’un tiers des diplômés interrogés exerce des fonctions qui amènent à effectuer de nombreux déplacements à l’étranger.

  • L’ESSCA, réel atout pour une réussite professionnelle future

Avec du recul, plus de neuf diplômés ESSCA sur dix estiment avoir fait le bon choix en intégrant cette école. Ils plébiscitent massivement les moyens pédagogiques mis en oeuvre pendant leur scolarité (92 %) ainsi que la qualité de la vie associative (91 %) et des activités extrascolaires.

Avec quatre sites d’enseignement (Angers, Paris, Budapest et Shanghai) et un réseau de 168 universités partenaires dans plus de 47 pays, l’ESSCA est reconnue pour son ouverture internationale. 88% des diplômés mettent en lumière cet aspect au sein de l’édition 2013 d’ESSCASCOPIE.

Enfin, 92 % des personnes interrogées recommanderaient l’ESSCA à un proche qui souhaiterait intégrer une école de commerce.

*Chaque année depuis 2009, ESSCASCOPIE analyse le devenir des diplômés en mesurant l’évolution de leur carrière, leur bien-être au travail et leur appréciation du rôle joué par l’ESSCA. Pour cette nouvelle édition, un questionnaire en ligne a été envoyé en janvier 2013.